Quelles sont les qualités requises pour un community manager ?

En raison du niveau d’interaction qu’exige ce poste, il ne s’agit pas seulement de posséder des connaissances techniques, mais aussi des compétences personnelles ou des compétences générales. Autrement dit, nous parlons d’une personne qui, tout en sachant gérer et mettre en œuvre une stratégie de marketing numérique, possède également plusieurs qualités qui font d’elle la personne idéale pour nous représenter.

Voici 7 qualités qu’il faut prendre en compte pour mieux comprendre le profil que doit avoir un Community Manager :

Organisation

En tant que CM, cette personne peut être responsable d’un ou plusieurs comptes, chacun ayant ses propres particularités ; et cette tâche peut finir par être ardue en termes de temps et de communication efficace. Des activités telles que la planification de vos publications, l’élaboration d’un calendrier de contenu ou l’organisation de pièces graphiques et de rapports mensuels finissent par faire partie de votre travail quotidien. Toutefois, il faut trouver un équilibre entre ces tâches et d’autres tâches de nature plus sociale, comme répondre aux questions des utilisateurs, aux commentaires sur les réseaux ou aux courriels. Par conséquent, le fait d’avoir de grandes capacités d’organisation finit par être un élément important de ce profil.

Grande capacité de communication

Un gestionnaire de communauté est une personne qui a une grande capacité à transmettre ses idées et à en persuader les autres. Qu’il s’agisse de créer un contenu qui touche l’utilisateur par le biais de messages, de propositions ou de contenu de médias sociaux. Ce qui importe ici, c’est qu’il s’agit d’une personne qui inspire les autres à la suivre, les persuade, établit un lien et construit une relation à partir de là.

Critères

Comme nous l’avons mentionné au début, un CM sera confronté à différentes situations au sein des médias sociaux et lors de l’élaboration de sa stratégie de contenu en raison de la nature du contenu. C’est-à-dire un contenu qui peut être sensible pour un certain public. C’est le bon jugement qui permettra au CM de savoir la meilleure façon de gérer cette situation. Il sera capable de décider de manière appropriée ce qu’il faut partager, quand le partager et comment le partager.

Empathie

Il est important pour un gestionnaire de communauté d’interpréter correctement l’utilisateur afin d’apporter la réponse la plus appropriée. Mais il est encore plus important de pouvoir faire preuve d’empathie, pourquoi ? Parce que nous construisons un réseau avec différents types de personnes, chacune ayant une perspective différente sur les choses. Cependant, un message bien communiqué peut conduire à une résolution efficace de la situation, voire même à un renforcement de la relation que nous essayons d’entretenir. D’autre part, en faisant preuve d’empathie à l’égard de la communauté, le CM est capable de nous donner le point de vue des utilisateurs d’une meilleure manière et de nous dire comment l’utiliser à notre avantage. C’est comme avoir un client qui est capable de nous dire ce qu’il attend de nous.

Adaptabilité

N’oubliez pas que nous avons affaire à une personne qui sera confrontée à différents scénarios. Au cours de sa journée, un gestionnaire de communauté finit par être un lien entre le consommateur et l’entreprise, agissant soit comme le consommateur, soit comme l’entreprise, alternant entre les deux rôles pour communiquer de manière plus appropriée et construire une relation. Par conséquent, posséder un grand esprit et une grande habileté avec les mots, ainsi que la capacité de s’adapter à une situation nouvelle ou peu familière et de s’y sentir à l’aise, en fait partie.

Fortes compétences analytiques

En tant que gestionnaire de contenu, vous devez être conscient qu’il ne s’agit pas seulement d’analyser les indicateurs. La communauté peut réagir plus positivement à certains contenus, mais avoir un meilleur taux de conversion dans une autre niche. Il ne s’agit pas seulement d’interpréter des données, mais aussi d’interpréter des personnes. Paradoxalement, c’est ce qui rend cette position complexe, car les gens ne disent pas toujours ce qu’ils veulent vraiment. Vous devez rechercher, analyser, collecter et être conscient de ce que la communauté dit réellement. Par exemple, nous pouvons avoir un article avec une portée de plus de 21 000 utilisateurs, des milliers de commentaires et des centaines de réactions avec un taux de conversion de 300. D’autre part, nous pouvons avoir un article qui a une portée de 500 utilisateurs, peu de réactions et un taux de conversion de 250 clics. C’est-à-dire 50% plus efficace que le premier. Pourquoi cela se produit-il ? C’est au CM de le découvrir.

La passion pour la marque

Un gestionnaire de communauté est une personne qui comprend les principes de la marque et qui est capable de les faire sien. Ils sont la voix de l’entreprise, ils sont donc engagés. Non seulement lorsqu’il s’agit de suggérer l’orientation la plus appropriée pour la stratégie de marketing numérique, mais aussi lorsqu’il s’agit de la représenter sous quelque forme que ce soit. En bref, le gestionnaire de communauté est le fan numéro un de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.